06 mai 2009

Les Capp et les Monty ne se sont jamais vraiment appréciés. Mais lorsque Consort Capp trahit Patriozo Monty, tout devint chaotique. Le gouvernement en eu tellement marre qu'il envoya les deux familles à Véronaville, un hameau perdu en Italie. Les petits-enfants de Consort Capp, Juliette, hermia et leur frère Tybalt, accompagnèrent leur grand-père. Les petits-fils de Patrizo, Mercuttio et Roméo, ansi que sa femme, Isabella, accompagnèrent Patriozo. Un certain nombre des parents des familles Capp et Monty les accompagnait aussi à Véronaville. Une famille vivait déjà là-bas, les Songedété, une famille étonante. Lorsque les deux famille arrivèrent à Véronaville, les enfants Capp et Monty ne se connaissait pas. Ils n'avait qu'une dizaine d'années, pour les aînés, les cadets avient environ huit ans. Puck et Boutondor, les enfants adoptifs de Tatiana Songedété et de son mari Obéron, avaient dix (Puck) et quatre (Boutondor) ans. Je crois que je n'ai oublié personne. Euh... Si, je ne me suis pas présenté : je m'appelle Ariane et mon mari c'est Julien. 

Posté par fildefer16 à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Capp et les Monty ne se sont jamais vraiment

Nouveau commentaire